• La vie n'est qu'un instant

    La vie et le hasard

     

     

     

    La vie tient souvent du hasard pour certains ou du destin pour d'autres,

    partir un instant plus tard ou plus tôt change la donne

    On croit que tout est acquis, que rien ne peut nous atteindre, on est jeune et on se croit invincible et puis

     

    Et puis un jour, enfin une nuit d'été.......tu te demandes pourquoi ton fils est vivant

    pourquoi lui et pas les autres

     

    Pourquoi ce jour là la vie en a décidé autrement.

     

    Pourquoi ce soir là notre fils a choisi de monter à l'arrière côté chauffeur et non pas devant comme à son habitude, dans la voiture de son copain Daniel

    Pourquoi c'est son meilleur ami Aurélien qui a pris sa place et qui est monté côté passager avant.

    Pourquoi ce soir là Eric un autre copain a changé d'avis et décidé de venir avec eux, de les suivre avec sa propre voiture, enfin de les précéder

    Tout à son importance, mais personne ne le sait.

     

    La vie tient à peu de choses, quelques secondes d'inattention, un virage, la voiture glisse et vient percuter un autre véhicule qui arrivait en sens inverse.

    Des phares qui sortent de la route et Eric fait demi-tour inquiet de ne plus les voir dans son rétro.

    Il a juste le temps d'arriver et de sortir notre fils du véhicule qui commence à brûler, Thomas ne pouvait pas s'en sortir seul, il avait perdu conscience quelques instants sous la violence du choc et était resté bloqué par le siège du conducteur, prisonnier il n'avait pas la force de sortir de la voiture.

    Des cris, des hurlements, les habitants, les pompiers, les gendarmes, les gyrophares, la longue file de véhicules et un appel dans la nuit.

    Mon mari part seul sur les lieux, il n'a pas voulu que je vienne pensant qu'il n'y avait rien de grave, et pour cause, Thomas venait de nous avertir qu'il y avait eu un accident, moi je n'ai entendu que sa voix et pensé que tout allait bien.

     

    Mais voilà, Aurélien et Daniel sont morts sur le coup, les occupants de l'autre véhicule malheureusement non

    Leur Espace était coincé entre la voiture de Daniel et la glissière de sécurité (quelle ironie), le feu a tout  détruit, ils étaient piégés ce fut atroce

     3 enfants, leur maman, le compagnon de leur mère et leur oncle, laissant un frère aîné orphelin (il était resté chez son père) des parents et grands-parents anéantis

    8 morts en cette nuit d'août 2000 .

     

    Des jours qui n'étaient pas des jours, harcelés par les journalistes (télé et presse écrite), dont une de Paris Match qui avait trouvé le moyen de s'introduire dans la chambre d'hôpital de notre fils (sans notre accord, il était mineur) et ce, le jour même de l'accident, mais comment a t'elle fait ? un vrai charognard

     Des nuits à rêver que si....... voir Thomas devenir l'ombre de lui-même et se sentir coupable qu'il soit encore vivant.

    Pendant des mois, des années nous avons surmonté tant bien que mal ce traumatisme, impuissants face à la souffrance de notre fils, une douleur qui te ronge, cette culpabilité qui n'avait pas lieu d'être et qui t'obsède

     

    Surmonter aussi les ragots, les on dit que etc, certains mêmes sont allés jusqu'à dire que notre fils était un drogué, qu'il s'était suicidé suite à l'accident et j'en passe

    Les gens.......... ces "amis" qui soi disant vous veulent du "bien" et qui savent mieux que vous ce qui s'est passé, combien je les ai haïs, détestés.

     

    Mon fils est vivant, j'ai le bonheur de pouvoir encore le serrer dans mes bras, et depuis ce jour je me dis que chaque souffle de vie, chaque moment de bonheur, de rire c'est à savourer, à ne pas négliger parce qu'il suffit d'un instant pour que tout cela change à jamais

    Un instant pour que cela devienne un "jamais plus" dont on ne se relève pas.

    A Thomas notre fils qui aujourd'hui a 36 ans

    A Aurélien et Daniel qui ont à jamais 17 et 18 ans 

     

     

    La vie n'est qu'un instant, une heure passagère

     

     

     

    « La BeautéLilas et le tournesol »

  • Commentaires

    14
    Mercredi 3 Juillet à 15:18

    Avec des mots  simples  et vrais  tu nous décris  cette  nuit affreuse  et les jours  d'après  , suivis es semaines...des années .

    L'horreur  reste toujours  ancrée ,telle  une  blessure qui  restera là à jamais ...

    Le destin, le hasard,  la vie  est toujours trop  courte  et  tant de gens s'emploient  à  dégrader celle des autres  avec leur méchanceté  ! !

    Bravo à tous pour votre courage

    13
    Mercredi 3 Juillet à 12:14

    Terriblement émouvant ma Kathy.

    Pourquoi les autres et pas lui ... D'aucuns diront "ce n’était pas son heure" ...

    Tragique accident!!

    Mes pensées profondes pour ces familles endeuillées par la disparition de leur enfant ...

    Affectueusement pour toi et ton fils ma Kathy.

     

    12
    Mardi 2 Juillet à 01:47

    Bonsoir Kathania, 

    Je venais voir tes nouveautés et je vois ton émouvant témoignage, que beaucoup devraient lire,

    Courage à vous malgré que les années passent...

    Bon mardi, Amitiés Stéphanie.

    11
    Domi
    Lundi 1er Juillet à 17:56
    Domi

    Coucou Cathy,

    Quel message poignant et triste bien sur quand on pense à ces jeunes vie fauchées en pleine jeunesse ...

    C'est courageux de nous l'avoir relatée dans toute sa vérité ...

    Que ton fils vive en se disant que ses amis auraient voulu qu'il vive sans arrière pensée triste, car cet accident n'était pas de sa faute

    je t'embrasse

    Domi

    10
    Lundi 1er Juillet à 15:59

    Merci Cathy pour cet émouvant témoignage.

    Pourquoi ton fils et son ami ont-ils changé de place ?

    Le destin peut-être s'il existe... quel soulagement pour vous.

    Mais, ça laisse des traces à jamais. De tout coeur avec toi, gros bisou tendresse !

    9
    Lundi 1er Juillet à 11:12

    Récit poignant

    Destins tragiques

    Souvenirs bouleversants et inoubliables

    Nous ne sommes pas maîtres de nos destins

    Quel est notre avenir ?

    8
    Lundi 1er Juillet à 10:30

    Bonjour Cathy,

    Comme je comprends......
    Tu as un grand coeur.
    Je peux imaginer la douleur de ces parents.
    Ma Véronique, ma fille devrait fêter ses 44 ans lundi prochain , mais .....
    Tout a basculé un 22 avril 2002.
    Nous sommes anéantis à vie.

    Merci Cathy
    Merci de relater ces faits, avec tant de coeur.

    Gros bisous 

    Nicole

    7
    Lundi 1er Juillet à 09:35

    Bonjour Kathy,

    Quel douloureux et touchant témoignage !

    La vie est fragile, tout peut basculer d'un moment à l'autre,

    c'est pour ça aussi qu'il faut la chérir, la respecter.

    Bises,

    Nadège

    6
    Lundi 1er Juillet à 09:01

    bonjour ma kathania

    la vie est déja  prévue ,pour nous en arrivant au monde 

    triste récit ....

    thomas est là prés de vous 

    mais je comprends la peine que tu ressens pour les copains de ton fils 

    mais cela fait du bien ,de dire les choses 

    ça soulage 

    moi je suis anéantie ma petite vanille est partie voila 8 jours 

    bonnes vacances a toi 

    bisous 

    5
    Lundi 1er Juillet à 08:39

    Et oui la vie n'est qu'un instant, et avant de juger les gens il faut connaitre leur histoire........

    Moi qui ai passé toute ma vie sur les routes avec un poids lourd j'en aurais pleins d'histoires à raconter, des histoires dont j'ai été le témoin ou alors j'ai été directement impliqué. Aujourd'hui je suis à la retraite, il y a tous ces copains et collègues de travail qui partent, souvent plus jeunes que moi, et je me dis pourquoi eux et moi je je suis toujours là ???

    La vie n'est qu'un instant, merci pour ce témoignage qui nous rappelle à l'ordre et nous fait prendre conscience de la chance que nous avons !!! POURQUOI eux, POURQUOI nous, nous sommes toujours là ???

     

    4
    Lundi 1er Juillet à 08:22

    bonjour Cathy 

    je ne te ferai pas un discours mais je suis de tout coeur avec toi

    je t'embrasse bien fort 

    3
    Scalnette
    Lundi 1er Juillet à 08:16
    C'est crai tu as la chance de le serrer dans tes bras c'est ce qui compte
    Moi 17 ans ce mois là
    Biz
    2
    Lundi 1er Juillet à 08:15

    Bonjour Cathy,

    Un instant et tout bascule...

    Thomas est là mais je pense aux parents de Daniel et Aurélien.

    La vie ne tient qu'à un fil mais on ne le sait pas !

    Et quand le pire arrive on est anéanti.

    Merci de nous avoir ouvert ton coeur avec ce moment de votre vie.

    Gros bisous

     

    1
    Lundi 1er Juillet à 07:41

    Comme c'est vrai !!!!!!!!!!! le destin qui veut qu'à quelques secondes, tout change, tout bascule ! Heureusement pour vous c'est une happy end mais pour ses amis !!!!!!!!!!!!!! une autres histoire !

    Il est des faits comme ça qui marquent au fer rouge pour la vie.

    Dans ma famille aussi, un oncle a été renversé par une voiture et sa vie s'est arrêtée à 22 ans.. faute d'inattention ! et la vie est partie... laissant la famille à jamais anéantie. Je n'étais pas née et pourtant j'en ai été aussi marquée par la souffrance présente tant que les témoins de ce drame ont vécu !!!!!!! 

    tu as bien fait d'écrire 

    gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :