•  

     

     

    Moi Lilas 4 ans

     

     

     

     

    Bon comme vous le savez tous les ans on vieillit, je vais pas vous la refaire, me voilà arrivée au bel âge de 4 ans soit 39 ans pour vous humains, ben voui logique l'an dernier j'ai fêté mes 3 ans ;)

     

    Depuis que j'ai pris du grade en tant que garde des pieds ma foi je me sens très responsable de ma "maman" je me l'adore encore plus, moments de tendresse, et de câlins, j'aime bien la regarder dans les yeux parce que je sais qu'elle va rire au bout de quelques secondes

     

    Faut dire que je sais y faire, je prend mon air de chien hyper malheureux ça fonctionne à tous les coups, c'est dingue non ?

     

    Bon pour le lancer de la balle elle est toujours aussi nulle, elle sait pas faire, ça fuse dans tous les sens, si je vous disais que parfois elle touche le toit de la tonnelle, m'enfin!!!

    Et le lancer de bâton c'est pire, si mon "papa" est à proximité il prend le large de peur de se le prendre dans la tronche

     Je vous ai pas dit, j'ai trouvé le moyen de tellement bien planquer ma jolie balle qu'il a fallu qu'ils m'en achètent une autre, y zon cherché partout et moi je les suivais aussi pour voir ce qu'ils faisaient hihihi

     

    Cette année y paraît que je n'ai pas vu tous les chevreuils qui traversaient les champs, trop occupée à renifler une autre piste, zon eu chaud tout de même parce que là c'était la cata.

    Alors pour me rattraper, lorsqu'on revient de la balade je m'amuse à faire peur aux canards qui me narguent derrière le grillage du poulailler, tu les verrais sursauter, j'me marre bien.

     

    Comme vous pouvez le constater j'ai le poil toujours aussi noir, j'ai pas changé de couleur LOL

    Elle m'appelle "Mon loup", faut dire que je fais illusion comme Alain.......DE LOIN hihihi

     

    Avec mes popines Olane et Oxa c'est l'entente parfaite, on se fait plein de câlins, je laisse même Oxa dormir sur mon tapis dans la salle à manger, comme elle s'allonge bien au milieu j'ai pas le choix je prend la place qui reste pfff

     

    Voilà toutes les nouvelles de ma tite vie de chien bien-aimé, je vous dis à bientôt

     

    Bisouilles

     

     


    9 commentaires
  • Vroum !!!!!.....

     

     

    Je ne viens pas vous parler de moto, quoique ma foi cela a un rapport

     

    Samedi 10/08/19 jour mémorable, moi Cathy 63 ans me voilà partie pour une folle virée en moto comme passager, casquée, gantée,blouson et hop me voilà bien installée sur la moto en tant que passager et surtout bien cramponnée ;)

     

    Le pilote n'était pas tout jeune non plus ;) presque 62 ans au compteur LOL, faut dire que mon mari en rêvait depuis des années de sa moto

     

    Nous voilà partis pour cette virée à 2, sur une Honda 1000 CBF, le plaisir de retrouver cette sensation connue dans notre jeunesse, sensation qui te donne des ailes et l'envie de ne plus t'arrêter.....

     

    Mais bon pour cette reprise au bout de tant d'années on réapprend, lui le portage et moi l'apprentissage pour monter en tant que passager, faut dire que question souplesse suis pas douée du tout et que ma foi lever la jambe par dessus le top case n'est pas une mince affaire arghhhh sacrebleu zut et rezut

    Du coup j'ai opté pour la solution Cathy, celle qui ne figure dans aucun manuel et je ne vous raconte pas la descente au retour, j'ai vu le moment où j'étais obligée de rester ad vitam eternam sur la moto, je vous dit pas la glissade tentée et réussie, mais soulagée que personne ne m'ait vue, je serai morte de honte tellement c'était ridicule

    Va falloir que je m'entraîne tous les jours et en délicatesse pour ne pas faire chavirer le pilote et la moto

     

    Heureusement que mon mari n'a pas eu l'idée de s'arrêter sur un parking suis pas prête à me ridiculiser devant tout un tas de personnes qui sont là à vous bader n'attendant qu'une chose ; la gamelle

     

    Nan suis pas prête pour leur faire ce plaisir, j'ai ma fierté nan méeuh

     

    De nouvelles aventures m'attendent, le plaisir de partir aux beaux jours sur les routes de campagne

     

    Vroum !!!!!.....

     


    15 commentaires
  •  

     

    J'aime les poèmes et en particulier ceux de Paul Eluard

     

    J'ai retrouvé celui-ci sur le site de : L'amour au fil des mots, quel plaisir de le relire, de me délecter des ces mots qui savent si bien parler de l'être aimé

     

    Le voici illustré, je le dédie à Madison

     

    Bisous

    L'amoureuse

     

    tube femme de SATURNELLA que je remercie


    10 commentaires
  •  

    Lorsque nous partons en balade Lilas et moi nous prenons un petit chemin qui passe au milieu des champs

    Nous y faisons nos plus belles rencontres, lièvres, chevreuils, palombes, quelques chats qui chassent

    Au petit matin (le jour se lève à peine) nous profitons des belles couleurs du ciel et aussi des senteurs diverses, surtout s'il a plu la nuit au printemps ou en été.

    Donc au fil des années nous passons au milieu des champs de blé ou d'orge, de maïs ou de tournesols

     

    Il fut un temps Lilas nous cueillait des panouilles de maïs, mais cette année elle a décidé de m'offrir un beau matin un joli tournesol, cétimameugnon ?

    Heureusement qu'à cette heure matinale nous ne croisons personne, j'avoue que cela m'amuse qu'elle parte dans le champ à la recherche du plus beau et décide de le couper voire l'arracher pour me le rapporter

    Je sais, je ne devrais pas l'encourager et ce n'est pas non plus tous les matins, mais bon, j'aime la voir courir parmi ces "fleurs" et m'en rapporter une

     

    A bientôt

     

    merci Tine


    7 commentaires
  • La vie et le hasard

     

     

     

    La vie tient souvent du hasard pour certains ou du destin pour d'autres,

    partir un instant plus tard ou plus tôt change la donne

    On croit que tout est acquis, que rien ne peut nous atteindre, on est jeune et on se croit invincible et puis

     

    Et puis un jour, enfin une nuit d'été.......tu te demandes pourquoi ton fils est vivant

    pourquoi lui et pas les autres

     

    Pourquoi ce jour là la vie en a décidé autrement.

     

    Pourquoi ce soir là notre fils a choisi de monter à l'arrière côté chauffeur et non pas devant comme à son habitude, dans la voiture de son copain Daniel

    Pourquoi c'est son meilleur ami Aurélien qui a pris sa place et qui est monté côté passager avant.

    Pourquoi ce soir là Eric un autre copain a changé d'avis et décidé de venir avec eux, de les suivre avec sa propre voiture, enfin de les précéder

    Tout à son importance, mais personne ne le sait.

     

    La vie tient à peu de choses, quelques secondes d'inattention, un virage, la voiture glisse et vient percuter un autre véhicule qui arrivait en sens inverse.

    Des phares qui sortent de la route et Eric fait demi-tour inquiet de ne plus les voir dans son rétro.

    Il a juste le temps d'arriver et de sortir notre fils du véhicule qui commence à brûler, Thomas ne pouvait pas s'en sortir seul, il avait perdu conscience quelques instants sous la violence du choc et était resté bloqué par le siège du conducteur, prisonnier il n'avait pas la force de sortir de la voiture.

    Des cris, des hurlements, les habitants, les pompiers, les gendarmes, les gyrophares, la longue file de véhicules et un appel dans la nuit.

    Mon mari part seul sur les lieux, il n'a pas voulu que je vienne pensant qu'il n'y avait rien de grave, et pour cause, Thomas venait de nous avertir qu'il y avait eu un accident, moi je n'ai entendu que sa voix et pensé que tout allait bien.

     

    Mais voilà, Aurélien et Daniel sont morts sur le coup, les occupants de l'autre véhicule malheureusement non

    Leur Espace était coincé entre la voiture de Daniel et la glissière de sécurité (quelle ironie), le feu a tout  détruit, ils étaient piégés ce fut atroce

     3 enfants, leur maman, le compagnon de leur mère et leur oncle, laissant un frère aîné orphelin (il était resté chez son père) des parents et grands-parents anéantis

    8 morts en cette nuit d'août 2000 .

     

    Des jours qui n'étaient pas des jours, harcelés par les journalistes (télé et presse écrite), dont une de Paris Match qui avait trouvé le moyen de s'introduire dans la chambre d'hôpital de notre fils (sans notre accord, il était mineur) et ce, le jour même de l'accident, mais comment a t'elle fait ? un vrai charognard

     Des nuits à rêver que si....... voir Thomas devenir l'ombre de lui-même et se sentir coupable qu'il soit encore vivant.

    Pendant des mois, des années nous avons surmonté tant bien que mal ce traumatisme, impuissants face à la souffrance de notre fils, une douleur qui te ronge, cette culpabilité qui n'avait pas lieu d'être et qui t'obsède

     

    Surmonter aussi les ragots, les on dit que etc, certains mêmes sont allés jusqu'à dire que notre fils était un drogué, qu'il s'était suicidé suite à l'accident et j'en passe

    Les gens.......... ces "amis" qui soi disant vous veulent du "bien" et qui savent mieux que vous ce qui s'est passé, combien je les ai haïs, détestés.

     

    Mon fils est vivant, j'ai le bonheur de pouvoir encore le serrer dans mes bras, et depuis ce jour je me dis que chaque souffle de vie, chaque moment de bonheur, de rire c'est à savourer, à ne pas négliger parce qu'il suffit d'un instant pour que tout cela change à jamais

    Un instant pour que cela devienne un "jamais plus" dont on ne se relève pas.

    A Thomas notre fils qui aujourd'hui a 36 ans

    A Aurélien et Daniel qui ont à jamais 17 et 18 ans 

     

     

    La vie n'est qu'un instant, une heure passagère

     

     

     


    14 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires