• Positiver or not Positiver ?

    Positiver or not Positiver ?

     

    Positiver, on dirait que c'est à la mode, on vous le sert à toutes les sauces, limite si on en fait pas 

    une indigestion. La réussite à tout prix, surmonter les moments difficiles, il faut P.O.S.I.T.I.V.E.R.......

     

    Or il semble que tout positiver ben ce n'est pas la panacée, ouf ! et re ouf!

     

    En fait nos failles, nos faiblesses, nos coups de blues seraient de sacrés atouts pour effectivement apprendre à mieux réussir ou avancer.

     

    Il faut que je vous dise : cela me hérisse le poil lorsque je rencontre 1 personne shootée à l'optimisme, sourire aux lèvres, le bonheur au coeur, la joie débordante et que j'entend dire qu'il faut absolument voir le bon côté des choses

    Mais que nenni, je revendique le droit à penser que la vie n'est pas un long fleuve tranquille, qu'il faut savoir être à l'écoute de ses émotions, de son corps, d'avoir envie de se laisser aller pour ensuite mieux rebondir

     

    Qui peut penser que tout est facile dans la vie ? qu'il n'y a aucune douleur ou épreuve insurmontable ?

    Perso j'accepte les rattages, les erreurs, positiver mais pas trop

     

    Christophe ANDRE a dit :

    " Je ne suis pas du tout preneur de la formule "tout positiver", même si les émotions positives sont importantes car elles nous permettent de faire face à l'adversité. Il y a beaucoup de moments dans notre vie où il est impossible de positiver, où il se passe des choses trop douloureuses.

    Il faut aussi laisser un espace aux émotions négatives, à l'angoisse, à la colère.......un certain ratio d'émotions négatives est nécessaire à notre équilibre"...

     

    *******

    Combien je me sens en accord avec ces propos, positiver or not positiver c'est en fonction de nos ressentis, de notre rythme de vie, au temps d'assimiler les chocs, les événements.

     

    ( d'après un article du magazine Psychologies : Gérer nos émotions)

    « 2020 L'hiverSpeedy Choupie versus Fougueuse Lilas »

  • Commentaires

    4
    Samedi 25 Janvier à 07:33

    Bonjour Kathy,

    En effet, facile à dire de positiver,

    tout dépend de quel côté de la barrière on se trouve,

    ceux qui souffrent, subissent, ou les autres ?

    Bises,

    Nadège

    3
    Domi
    Vendredi 24 Janvier à 15:05
    Domi

    Coucou Cathy,

    J'ai parcouru ton petit texte avec intérêt ...

    Oui, bien sur, vaut mieux être positif dans la vie, mais qu'on nous le serine à longueur de temps devient lassant

    Il est des moments difficiles dans la vie où on prend les soucis en pleine tête et où on essaye d'avancer en refoulant nos peines et nos difficultés ...

    Dans ces moments là, je ne supporte pas moi non plus de m'entendre dire "positive" !

    Bisous

    Domi

    2
    Vendredi 24 Janvier à 09:20

    Bonjour Cathy,

    J'ai lu avec grand intérêt ton article.

    Il est vrai que la vie n'est pas un long fleuve tranquille.

    Positiver nous aide à avancer

    mais parfois difficile de positiver devant certains événements de la vie

    Merci pour ce bel article ma Cathy

    Gros bisous 

    1
    Vendredi 24 Janvier à 07:15

    bonjour Cathy 

    tu as bien raison  perso je suis toujours stressée 

    mais que faire la vie ma vie est ainsi faite

    et si il m'arrive de positiver c'est juste un moment 

    bon courage mon amie 

    je te souhaite un bon et beau weekend

    gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :